Lasso/BKO/RAB | Cahier - Interact # 5 | Les politiques culturelles à Bruxelles: vision kaléidoscopique

L'enjeu culturel dans l'espace bruxellois s'inscrit dans un imbroglio institutionnel assez complexe qui se caractérise notamment par l'absence d'une vision commune de la culture dans la capitale. Bien que la culture soit une compétence essentiellement communautaire, on identifie plus de quarante acteurs qui jouent un rôle en matière de politiques publiques de la culture sur le territoire bruxellois !

Dit artikel bestaat ook in het Nederlands. Meer info >>>

Pour ouvrir ce cinquième Cahier Interact, nous vous proposons un tour d'horizon de ces responsables en matière de politique culturelle à Bruxelles.
Rendez-vous ensuite sur le terrain ! À Bruxelles, il n'est pas rare que les opérateurs culturels soient soutenus par plusieurs pouvoirs publics. Recyclart en est l'un des exemples les plus illustratifs. Les activités diverses et multiples menées par l'association (qui est à la fois un projet urbain, artistique et d'économie sociale) dépassent largement le champ culturel et ne peuvent donc pas être soutenues par un seul et même pouvoir subsidiant. Laurence Jenard, ex-directrice de Recyclart et présidente du RAB, nous explique comment Recyclart s'y est pris.

La troisième partie de ce cahier propose un focus sur le cadre des politiques culturelles en Communauté flamande et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le texte Quel cadre pour les politiques culturelles en Communauté flamande et en Fédération Wallonie-Bruxelles ? se base sur un article rédigé par le Brussels Kunstenoverleg (BKO) pour une étude (In Nesten. Onderzoek naar talentontwikkeling en interculturaliteit in de podiumkunsten) menée par le VTi et Dēmos (en partenariat avec le RAB/BKO). Cette dernière porte sur le développement des talents (des jeunes) dans le secteur des arts de la scène et analyse une série de pratiques, dont certaines menées par des organisations bruxelloises francophones. L'objectif de ce texte est de préciser le cadre et les réglementations actuelles liées aux politiques culturelles en Communauté flamande et en Fédération Wallonie-Bruxelles, afin de mieux cerner le contexte dans lequel s'ancrent les pratiques étudiées. Il replace également les notions d'« interculturalité », de « diversité culturelle » et de « participation » au coeur des deux communautés. Initialement publié en néerlandais et axé sur les arts de la scène, il nous a semblé intéressant de traduire cet article en français, de l'élargir aux autres disciplines et de le publier dans ce cahier… L'occasion pour les francophones de mieux cerner le cadre des politiques culturelles de la Communauté flamande, leur fonctionnement et certains concepts-clés liés (et l'inverse pour les néerlandophones) !

Pour clôturer ce Cahier, Ruth Collier (ancienne directrice administrative du Kunstenfestivaldesarts) et Ilke Adam (politologue et professeure à l'ULB/VUB) commentent l'article relatif aux cadres des politiques culturelle à partir de leur propre perspective. Elles ont partagé avec nous leurs expériences afin de mieux dessiner les contours des politiques mises en oeuvre, s'agissant de la culture, de l'interculturalité, de la diversité ou de la participation. Et de les inscrire dans un débat le plus large possible.

Il nous semble aujourd'hui indispensable que les différents acteurs de la culture à Bruxelles se connaissent et se comprennent mieux, afin d'envisager de construire quelque chose ensemble… Ce Cahier #5 constitue un premier pas dans cette direction. Nul doute que d'autres actions verront le jour dans les mois à venir. À suivre, donc